Potagic ~ Faire du compost pour votre potager

Pourquoi et comment faire du compost dans le jardin potager?

Le compost nourrit la terre façon bio.

Le compost est la meilleur façon de nourrir la terre de votre jardin potager en mode bio, peu importe le type de sol que vous avez. Les sols argileuses seront allégés par le compost, tandis que les sols sableuses ou calcaires retiendront mieux l'eau s'ils contiennent du compost.

Le compost est économique.

Faire votre propre compost vous permettra de recycler les déchets verts sains de votre jardin et de votre cuisine, et d'en faire un atout pour votre potager. Plus besoin d'acheter du compost ou du fumier.

Sommaire

Le compost nourrit la terre façon bio.

Le compost est économique.

Le compostier.

Choisir le meilleur endroit pour votre compostier.

Quoi mettre dans le compostier?

A ne pas mettre dans le compostier...

Comment ça marche un compostier?

Quand et comment utiliser le compost?

 

 

Le compostier.

Vous pouvez acheter un compostier dans la commerce, ou vous pouvez en construire un vous-même en construisant 4 côtés avec du bois, des briques, des parpaings, ...., et en le posant directement sur la terre de votre jardin. Incorporez des trous de quelques centimètres dans les "murs", mais pas trop. La taille du compostier dépend de votre volume de déchets. Commencez par 1m * 1m, puis agrandissez si nécessaire. Moi-même j'en ai construit un avec des palettes de bois. Comme il séchait assez vite, j'ai ajouté des sacs poubelle à l'intérieur des parois. 

2008compost.JPG (571025 octets)

Choisir le meilleur endroit pour votre compostier.

Mettez votre compostier dans un coin discret de votre jardin, ou si vous ne voulez pas qu'il soit trop éloigné de votre potager, cachez-le avec un peu de décoration jardinière (arbustes, plantes grimpantes, structure en bois, ...). Placez-le dans la mi-ombre dans les régions chaudes, et plus au soleil dans les régions froides. Et toujours à l'abri des vents. N'oubliez pas qu'il doit être accessible avec une brouette.

Quoi mettre dans le compostier?

Vous pouvez mettre tous les déchets verts de votre jardin qui sont sains et non-traités au compost. Même certaines mauvaises herbes qui ne sont pas montées en graines, et qui ont été séchées au soleil. Les orties par exemple, sont excellents pour le compost. Respectez un certain équilibre entre les différents types de déchets afin de favoriser une décomposition totale des déchets : la tonte du gazon, la paille (max. 30% - riche en silice - renforce la résistance des plantes contre les champignons), les déchets de tailles d'arbustes, les feuilles mortes (mettez pas trop de feuilles de noyer ou de chêne car ils rendent le compost trop acide), les petites branches, sciures et copeaux de bois blanc (max. 20%), les plantes annuelles du potager ou du jardin, le feuillage des plantes vivaces, certains algues, ... 
Si vous broyez les déchets verts avant de les ajouter au compost, leur décomposition se fera plus vite. Si vous n'avez pas de broyeur de jardin, coupez-les au sécateur.
Vous pouvez également mettre les déchets verts de votre cuisine au compost s'ils sont non-traités, ainsi que le thé et le marc de café, et la cendre de bois du cheminée (si vous utilisez que du bois - la cendre du charbon du BBQ ne convient pas!). Certains conseillent les coquilles d'œufs, mais moi je ne le fais pas. J'évite tous les produits animaux que certains conseillent : les plumes, poudre d'os, sang séché, .... Ca me semble pas très naturel...

Disposez les différents types de déchets verts en différentes couches successives.

A ne pas mettre dans le compostier...

Les déchets verts qui sont issus de plantes malades ou qui ont été traités avec des produits chimiques. Personnellement je ne mets pas la peau des fruits et légumes achetés dans la commerce. Évitez dans tous les cas les peaux des agrumes : ils contiennent trop de pesticides qui agiraient sur la vie de votre tas de compost. Même les fruits et légumes "bio" des magasins sont traités par des produits pas très nette... 

 

Quand et comment utiliser le compost?

Au moment de la préparation des plates-bandes (avant les semis ou les repiquages) : ameublissez la terre du jardin potager, épandez une couche de compost sur le sol, et incorporez-le au sol à l'aide d'une griffe.

Au moment de la plantation des vivaces : mélangez le compost à la terre.

Au printemps : épandez du compost au pied des plantes vivaces et des arbres fruitiers, et incorporez-le au sol à l'aide d'une griffe.

Comment ça marche un compostier?

Quelques heures après la formation d'un gros tas de déchets, la température commence à augmenter et la fermentation commence. Quelques jours après la température peut atteindre jusqu'à 60°, et le tas de compost peut dégager de la fumée à ce moment là. Après quelques jours, la température redescend, et le volume du tas diminue. La décomposition totale se fait grâce à de nombreuses micro-organismes et petits invertébrés, mais surtout les verres de terre. Le processus prend entre 9 et 12 mois. Il faudra aérer le tas de compost de temps en temps. S'il est trop haut pour être aéré manuellement, placez des tuyaux perforés dedans (par exemple, les tuyaux en plastiques qu'on utilise dans la plomberie) afin d'amener de l'air au milieu du tas de compost. 

 Veillez à ce que le tas de compost reste moyennement humide. Posez un couvercle ou une bâche sur votre compostier s'il n'est pas à l'abri de la pluie (une pluie trop importante emporterait les éléments nutritives dans le sol) ou s'il dessèche trop vite. 
Si vous voulez accélérer le processus, alternez une grosse couche de déchets demi-composés avec une mince couche de compost mûr de l'année dernière (ou un peu de bonne terre du jardin). Ce processus prend entre 3 et 6 mois (plus longtemps s'il fait plus froid).
Au final, un compost bien mûr est noir, et sent bon (odeur de terre/champignons). 

Vous pouvez utiliser un compost demi-mûr comme paillage dans le jardin potager.