Potagic ~ Multiplier les plantes de votre potager

Voici quelques astuces pour multiplier les différentes plantes de votre jardin potager.

Plantes vivaces

Il y a 3 techniques simples pour multiplier les plantes vivaces de votre jardin potager : la division en touffes (ciboulette, rhubarbe, citronnelle, ...), le bouturage (thym, sauge, ...) et le marcottage (romarin, thym,...). 

Alors, si vous êtes patients, pas besoin d'acheter plusieurs exemplaires des plantes qui se multiplient facilement de ces façons.

Division en touffes

Utilisez la bêche pour deviser la plante en touffes. Coupez un tiers des racines et un tiers des feuilles de chaque touffe avant de les replanter. Pour certaines plantes, cette opération est nécessaire afin qu'elles se portent bien.

Bouturage

La deuxième quinzaine de mai est le meilleur moment pour faire la plupart des bouturages.
Coupez une partie d'une tige saine de la plante que vous voulez bouturer (15 à 20 cm). 
Enlevez les feuilles, les épines et les bourgeons sur 1/2 à 2/3 à partir du bas, et enfoncez cette partie dénudée dans la terre. Tassez bien la terre autour de la bouture, et gardez la terre toujours humide.
Après quelques mois la bouture aura développé des racines là où vous avez coupé la tige, les feuilles, les épines et les bourgeons.
Vous pouvez aussi bouturer des racines des plantes : devisez les racines, plantez-les avec la coupe vers le haut, couvrez d'une fine couche de terre, et arrosez.

Marcottage

La première quinzaine de mai est le meilleur moment pour marcotter la plupart des petits arbustes à fleures. Choisissez une tige près du sol, enfoncez le milieu de la tige quelques centimètres en terre, et utilisez un crochet pour l'attacher. Si nécessaire, utilisez un petit tuteur pour mettre la fin de la tige bien droite. Après quelques semaines, la tige enterrée aura formé des racines, et pourra être séparée de la plante mère.

Plantes annuelles

Si vous utilisez des graines non-hybrides, vous pouvez laisser quelques plants monter en graines pour pouvoir récolter ses graines, et les utiliser l'année d'après. Conservez-les à l'abris de la lumière, du froid et de l'humidité. Ca demande un peu de travail, mais c'est économique.